CAPITALISATION DES RESULTATS DE RECHERCHES ET EXPERIENCES SUR LE TYPHA

09 sept. 2015
image

Avant-propos

Les liens géographiques, historiques, sociaux et économiques qui les unissent ont poussé le Sénégal, le Mali, la Mauritanie et la Guinée à créer un cadre d’intégration sous-régional. Ainsi fut créée l’Organisation des Etats Riverains du Fleuve Sénégal (OERS) dans les années 60 qui fut remplacée par l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal(OMVS) au début des années 70, officialisant l’internationalisation du Fleuve Sénégal.

Ces quatre jeunes pays décidaient alors d’exploiter toutes les potentialités offertes par la mise en valeur du Fleuve parmi lesquelles l’irrigation pour une sécurisation de l’agriculture, l’hydro-électricité et la navigation pour améliorer la circulation des biens et des personnes dans cet espace sous-régional.

Ces objectifs expliquent la réalisation des barrages de Diama et de Manantali sur le Fleuve Sénégal.

Le barrage de retenue de Diama sur le Fleuve Sénégal a commencé à fonctionner dans la deuxième moitié des années 80. Ce barrage, qui bloque désormais l’intrusion des eaux marines dans le fleuve, a favorisé l’explosion exponentielle de la population des plantes de Typha qui étaient bloquées par la remontée de la langue salée. Cette infestation par le Typha a engendré des effets et impacts négatifs considérables mais présente aussi des opportunités à travers les multiples possibilités d’utilisation.

Cette menace peut se muer en richesse.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe