Rapport sur le développement humain 2013

14 mars 2013
image

Si la croissance des économies des pays développés a cessé en raison de la crise financière de 2008-2009, celle des pays en développement s’est poursuivie, et le monde a subitement pris conscience du changement. L’essor du Sud, considérée dans le monde en développement comme un rééquilibrage nécessaire, a depuis fait l’objet de nombreux commentaires. Cependant, ce débat a été généralement axé en priorité sur le PIB et l’augmentation des échanges dans quelques grands pays. Pourtant, une dynamique plus large est à l’œuvre, impliquant plus de pays et des tendances plus profondes avec des implications d’une portée potentiellement plus vaste pour la vie des personnes, l’équité sociale et la gouvernance démocratique, tant au niveau local que mondial. Comme le montre le présent Rapport, l’essor du Sud est à la fois le fruit d’investissements réguliers en développement humain et de succès récurrents  en la matière, et une opportunité pour le monde entier d’approfondir plus encore les progrès humain. Pour que cette opportunité se matérialise, il est essentiel d’établir des stratégies éclairées à l’échelle mondiale et nationale, en tirant parti des leçons stratégiques étudiées dans le présent Rapport.

A retenir

  • Aujourd’hui, les pays du Sud dans leur ensemble fournissent près de la moitié de la production mondiale, contre un tiers en 1990
  • L’Amérique latine, inversement aux tendances globales, a vu chuter ses inégalités de revenu depuis 2000
  • Il existe une corrélation positive entre les investissements publics antérieurs dans des infrastructures sociales et physiques et les progrès réalisés dans l’indice de développement humain
  • Les pays en développement entretiennent davantage de relations commerciales entre eux qu’avec les pays du Nord, et cette tendance pourrait s’accentuer

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe