Nos Histoires

  • Ce demi-million de francs qui a tout changé pour les femmes de Dahra

    Leur association battait de l’aile à ses débuts. Grâce à un financement du Programme des Nations Unies pour le développement à travers le Projet d’appui au développement économique local (Padel), les femmes de Dahra regroupées au sein de l’association "Bokh And Djeef" ont retrouvé le sourire. Leur unité de transformation de fruits forestiers est devenue plus compétitive.

  • Handicapé visuel et artisan Serigne Alioune Guèye voit le bout du tunnel

    Ayant perdu la vue à bas âge, Serigne Alioune Guèye est parvenu à exercer un métier en s’activant dans la fabrication et la vente de paniers. Son ambition et sa foi lui ont permis de braver tous les préjugés. Sa volonté de promouvoir les personnes handicapées, a fait de lui un modèle au sein de l’Association Handicap Form Educ de Louga.

  • La plateforme multifonctionnelle transforme la vie des femmes de Thiokhole
  • La veuve Awa Niang de Linguère s’affranchit de l’extrême pauvreté

    Bénéficiaire d’un micro crédit de 150 000 F CFA, Awa décide de s’engager dans l’aviculture et le commerce de la volaille. Une activité qui la fera connaître des mois plus tard à toute la communauté du Djolof. Que de chemin parcouru entre temps ! Tout comme Awa Niang, 487 femmes de la commune de Linguère sont soutenues par le Programme de Réduction de la Pauvreté ( PRP/PNUD) finance par le PNUD – Luxembourg et tirent leurs revenus journaliers des microprojets productifs qu’elles réalisent grâce au dispositif technique et financier conçu dans une perspective d’une croissance inclusive, endogène et pro pauvre.

  • Les bonnes affaires de Mère Soda du GIE « Takku Liggey 3 »

    Elle a bénéficié de l’appui de partenaires pour fructifier son commerce. Aujourd’hui, Soda Diop et son groupement d’intérêt économique (GIE) « Takku Liggey 3 » constituent un exemple de réussite pour le village de Keur Ndiouga dans le département de Louga (Nord Ouest du Sénégal).