Renforcement de la résilience des populations victimes des inondations 2012

22 mai 2013

image RECONSTRUCTION D'UNE MAISON A SINTIOU GARBA PAR DES VOLONTAIRES DE LA CROIX ROUGE

Le Sénégal est confronté depuis 2005, pendant l’hivernage, des inondations récurrentes qui touchent chaque année près de 100 000 personnes. Cette situation occasionne des pertes en vies humaines, des effondrements de maisons, des destructions de moyens de subsistance (terres de culture, pertes du cheptel), notamment chez les populations déshéritées.

Pour limiter les conséquences de ce phénomène sur la vie des populations, le PNUD finance  à travers  la Croix-Rouge Sénégalaise un projet pour renforcer la résilience des populations de Sinthiou Garba dans la région de Matam, victime des inondations en 2012. Il vise à réduire l’impact des inondations 2012 chez les ménages vulnérables, notamment dans les régions les plus touchées, à savoir Matam, Kaffrine et Diourbel.

 Des kits d’hygiène ont été distribués à 1000 ménages ruraux dans les régions de Matam, Kaffrine et Diourbel, les populations ont également été sensibilisées sur les mesures d’hygiène, des paires de petits ruminants remis  à 300 autres familles., la reconstruction de quelques maisons des victimes d’inondations a également commencé.   Cet appui  contribue à l’amélioration des conditions de vies des communautés les plus vulnérables avec une assistance au recouvrement précoce, estime le chef de village.

Cet appui, estime Francis James -  Directeur du programme au PNUD « entre dans le cadre de l’accompagnement du Gouvernement du Sénégal pour l’amélioration des conditions de vie des populations durement affectées par les inondations. Il traduit l’importance pour le PNUD d'augmenter la résilience d’une part et d’autre part le rétablissement précoce des communautés locales affectées par des aléas climatiques ».
Le PNUD magnifie ce partenariat avec la Croix-Rouge sénégalaise pour ensemble appuyer les communautés locales à restaurer leur dignité et leurs moyens d’existence. Les populations ciblées pourront ainsi reprendre leurs activités économiques et subvenir aux besoins de leurs familles.