Le Sénégal réceptionne une vedette d’un coût de 55 millions de F CFA destinée à la surveillance pour lutter contre la pêche illicite avec le financement de l’Union Européenne et du PNUD

13 juin 2016

Pour le Ministre en charge de la Pèche et de l’Economie Maritime. - le Sénégal perd 150 milliards de FCFA par an à cause de la pêche illégale, illicite et non déclarée (INN en cycle anglais)

 Dakar – 13 juin 2016 : La remise officielle de la vedette de surveillance s’est tenue au port autonome de Dakar en présence du ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Gueye, de l’ambassadeur de l’Union Européenne, Joaquin Gonzalez-Ducay et du Directeur Pays du PNUD, Mathieu Ciowela.

 

 La remise intervient dans un contexte ou le secteur de la pèche subit une forte pression de pêche illicite, note le Ministre en charge de la Pèche et de l’Economie Maritime. Il ajoute « que le Sénégal perd 150 milliards de FCFA par an à cause de la pêche illicite » et dispose de 20000 embarcations artisanales et près de 100 embarcations industrielles. C’est pour toutes ces raisons que Son excellence le Président de la République du Sénégal réitère à travers mon ministère ses remerciements à L’Union Européenne et au PNUD, a-t-il conclu.

 Le Sénégal   reçoit sa première vedette d’un coût de 109 000 dollars, soit près de 55 millions de F CFA destinée à la surveillance pour lutter contre la pêche illégale, illicite et non déclarée( INN) dans le cadre du projet GoWAMER, « Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’Ecorégion Marine de l’Afrique de l’Ouest (WAMER en anglais) qui regroupe le Sénégal, Mauritanie, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée Conakry, Sierra Léone et Cap-Vert) Ce projet régional a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire des communautés côtières de l’écorégion GoWAMER, à travers l'amélioration de la gouvernance et la promotion de l’adoption de bonnes pratiques en matière d'utilisation

Pour Joaquin Gonzalez-Ducay-  l’ambassadeur de l’Union européenne « la maintenance de la vedette est primordiale pour renforcer la surveillance participative et pour ne pas nuire à l’écosystème déjà fragile. ». La dimension régionale du Projet GOWAMER « est nécessaire pour mieux impacter la sensibilisation pour une meilleure conservation des aires marines protégées » a-t-il ajouté. « Je me réjouis de l’excellent partenariat entre le PNUD et L’Union européenne dans la mise en œuvre de cet important programme GOWAMER – car nous devons accompagner le gouvernement du Sénégal en matière de politique de protection des aires marines. C’est un devoir moral pour les générations futures – C’est également une question de survie » a conclut l’Ambassadeur.

 Le directeur des aires marines protégées Communautaires du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable bénéficiaire de la vedette confirme que la stratégie de maintenance – durabilité est déjà prise en charge car la formation du conducteur et de son équipe est déjà réalisée.  

Le Directeur Pays du PNUD, Mathieu Ciowela rappelle que « le projet GoWAMER, a pour but de contribuer à la réduction de la pauvreté et au renforcement de la sécurité alimentaire des communautés côtières de l’écorégion WAMER. Il doit ainsi œuvrer pour l’amélioration de la gouvernance et la promotion de l’adoption de bonnes pratiques en matières d’utilisation durable des ressources marines et côtières. »  Il ajoute que pour cette raison « l’acquisition de cette vedette de surveillance contribuera non seulement au renforcement de la collaboration entre les services de la pêche et de l’environnement, mais également à l’amélioration du dispositif de suivi, contrôle et surveillance pour une bonne réussite des initiatives de gestion des AMP de Palmarin et Sangomart »

Le Sénégal enregistre un niveau élevé d’exploitation de ses ressources halieutiques découlant d’une forte pression sur les stocks auquel s’ajoute des pratiques de pêches destructrices a til conclu.

 

Dans ce cadre, la problématique de la lutte contre la pêche illégale, illicite et non déclarée (INN en cycle anglais) dans les zones côtières constitue un axe d’intervention privilégié du Projet GoWAMER, mer qui appuie les actions conjointes portant sur l’organisation de campagnes sous régionales et bilatérales de surveillance. Il soutient également la mise en œuvre de systèmes de surveillance participative des Aires Marines Protégées transfrontalières ou ciblées.   Dans ce cadre « le projet GoWAMER, amer a acquis des vedettes de surveillance au profit de différents pays bénéficiaires pour contribuer à la surveillance participative des espaces maritimes, la durabilité de l’exploitation des ressources marines et côtières et à la préservation de l’écosystème. 

 

Le ministre Oumar Gueye quant à lui s’est se réjouit de la qualité de la vedette acquise qui « est puissante et qui va aller plus vite que les vedettes des délinquants et autres pollueurs de nos ressources ». Il a également fait un plaidoyer pour une forte coalition mondiale contre cette pêche illicite non déclarée.

La vedette de surveillance du Sénégal ; acquise par le projet permettra d’accompagner les opérations de surveillance participative ainsi que la lutte contre la pêche illicite dans les zones côtières pour garantir la durabilité de l’exploitation des ressources marines et côtières et la préservation de l’écosystème.

 

Pour plus d’informations : PNUD : Alioune.badara.kaere @undp.org -

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe