Plan national d’adaptation (PNA) du Sénégal : atelier de validation du document de projet

8 déc. 2017

Ce 8 décembre 2017 à Dakar, un atelier de validation a réuni toutes les parties prenantes autour du projet du « Plan National d'Adaptation (PNA) du Sénégal ». L’objectif était de partager le document avec les parties prenantes qui mettent en œuvre ou peuvent influencer la mise en œuvre du projet PNA Sénégal afin de valider le document avant sa transmission au Fonds pour l'environnement mondial (FEM). Rappelons que pour l'élaboration du projet « Plan National d'Adaptation (PNA) du Sénégal », le Gouvernement du Sénégal avait sollicité l’appui du PNUD pour l’accès au financement du FEM, par l'intermédiaire du Fonds pour les pays les moins avancés (PMA).

Le projet, dont le budget total est de 2 913 750 USD pour le FEM et 300 000 USD du FEM, a pour objectif le renforcement des capacités des ministères sectoriels et des gouvernements locaux à mieux évaluer les conséquences du changement climatique et à ajuster les politiques et budgets existants pour l'intégration des risques sur le changement climatique à moyen et long terme ainsi que des mesures d'adaptation.

Cet objectif sera atteint grâce: (i) au développement des capacités techniques et fonctionnelles des structures de surveillance du climat et de l'hydrologie, des centres de recherche et des décideurs afin de mieux exploiter les informations disponibles sur le climat passé et futur, biophysique, social, environnemental et économique; stratégies d'adaptation à long terme; et ii) la hiérarchisation et l'intégration des budgets d'adaptation et des budgets connexes au sein des instruments nationaux et infranationaux de développement et de planification sectorielle.

La phase de préparation du projet a permis de rassembler les informations nécessaires à l’élaboration d’un bon document de projet qui pourrait recueillir l’approbation du FEM. Un consultant international et trois consultants nationaux, avec l’accompagnement de la partie gouvernementale et du PNUD ont procédé entre autres tâches à l’analyse détaillée de la situation de référence, l’évaluation des capacités des partenaires de mise en œuvre et des parties prenantes, la description des arrangements de gestion du projet, la définition d’indicateurs et d’objectifs détaillés, la mise en place de partenariats et d’engagements pour le co-financement. Le résultat principal de cette phase est la production d’un document de projet complet en ligne avec les politiques et procédures du PNUD et conforme aux exigences de la stratégie des fonds LDCF.

Les travaux de l’atelier permettront aux parties prenantes de discuter des constats, la stratégie proposée et les activités prévues du projet ; d’assurer l’engagement des parties prenantes ; d’exprimer les apports additionnels ; d’étudier les synergies possibles (cofinancement) ; de valider le contenu de la version finale du document qui sera envoyé au Secrétariat du FEM après l’atelier.

A l’issue de l’atelier :

  • Les parties prenantes auront développé une compréhension commune des résultats du et des impacts attendus du projet PNA ;
  • Le Gouvernement du Sénégal et le PNUD partagera la vision de l’innovation apportée par le PNA et d’un agenda sur les prochaines étapes avant le lancement officiel du projet ;

Les partenaires financiers et techniques identifieront des synergies avec le PNA et marqueront leur engagement à travers des lettres de co-financement.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe