Journée Internationale de lutte contre la corruption : Ensemble, lutter contre la corruption, c’est possible

11 déc. 2017

A l’instar des pays signataires de la Convention des Nations-Unies Contre la Corruption le Sénégal a célébré le 09 décembre 2017 la Journée internationale de lutte contre la Corruption. A cette occasion, l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC), en tant que structure chargée de la prévention et de la lutte contre ces fléaux et pratiques assimilées et maître d’œuvre de l’organisation de cette journée, a organisé, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), une série d’ateliers :

 1. Atelier de mise en place du Comité de pilotage de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption (8 décembre 2017)

 2. Atelier sur les innovations en matière de lutte contre la corruption (09 décembre 2017)
Lors de cet atelier de renforcement de capacités, deux experts internationaux commis par le PNUD ont présenté aux participants issus de l’administration, les médias et la Société civile (ONG, Associations et structures assimilées, journalistes, universitaires, etc.) les bonnes pratiques en matière de lutte contre la pauvreté et partagé avec eux les succès et expériences réussies enregistrés dans ce domaine dans d’autres pays, notamment des approches et mécanismes de lutte très innovants. Les échanges ont permis de conclure que la lutte contre la corruption doit d’abord agir sur les systèmes et non sur les individus qui à leur tour pourront être influencés par leur contexte.

 3. Atelier sur les innovations et la mobilisation du Secteur privé (11 décembre 2017)

Cet atelier sest  déroulé sous forme de deux panels : (i) les experts internationaux partagent avec les représentants des différentes composantes du secteur privé national les innovations en matière de lutte contre la corruption (procédés techniques et mécanismes opératoires) ; (ii) les représentants du secteur privé témoignent sur leurs expériences et vécu par rapport à la corruption et aux pratiques assimilées dans leurs secteurs d’activité respectifs, suivant une approche interactive (jeu de questions-réponses).

 4. Atelier de restitution des résultats de l’Etude sur la perception et le coût de la corruption au Sénégal (20 décembre 2017)

Ces ateliers ont pour objectif de faciliter une bonne appropriation de la lutte contre la corruption et les pratiques assimilées par des acteurs et des populations. Ils permettront à l’OFNAC de sensibiliser et mobiliser tous les acteurs et composantes socioprofessionnelles du pays autour de ses activités propres et des problématiques qui déterminent le combat contre la corruption, et de mettre à la disposition de ces mêmes acteurs des outils et modes opératoires très pertinents, pour augmenter leurs capacités à accompagner judicieusement la formulation et la mise en œuvre de stratégies nationales efficaces de préservation des ressources nationales et de promotion d’une gestion vertueuse.

Les ateliers sont conçus comme un cadre d’échange sur l’état de la corruption au Sénégal et l’appréciation qu’en ont les sénégalais, sur son impact sur l’économie et la société et permettent de fournir des réponses aux questions que ce phénomène suscite au niveau de l’opinion publique. Ils permettent d’instaurer un bon climat de dialogue, d’échange et de partage d’expériences entre acteurs et citoyens autour de la corruption et au renforcement de ses capacités de pilotage et d’intervention, ainsi que de celles des composantes de la société à améliorer leurs performances en matière de prévention et de lutte contre ce phénomène. Afin d’affiner ses stratégies de riposte et d’aider au développement de capacités nationales très opérationnelles, l’OFNAC a invité à ces ateliers l’ensemble des parties prenantes (Etat, secteur privé, partenaires, parlement, société civile, secteur privé...). Ces derniers ont bénéficié d’un renforcement des capacités en matière de prévention et de lutte contre la corruption dans la mesure grâce à une présentation des meilleures pratiques et expériences réussies enregistrées dans divers pays.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe