Slide
Slide
Slide

Le PNUD a lancé, ce 27 avril 2021 à Dakar, le laboratoire d’accélération de développement (Accelerator Lab) du Sénégal. La cérémonie, au format en ligne, a vu la participation de nombreux invités, représentants du Gouvernement, de la Coopération Allemande, du Fond Qatari pour le Développement, des Universités et Centres de recherche, de la Société civile, et du Secteur privé. Cette importante étape dans la vie de l’Accelerator Lab du Sénégal a donné aux participants l’occasion de délivrer de messages forts, de partager des expériences et d’identifier les synergies pour un succès total du laboratoire.

L’Accelerator Lab : repenser le développement au 21e siècle en mettant en place le réseau d’apprentissage et d’actions le plus vaste et le plus rapide au monde pour appuyer l’atteinte des ODD inscrits dans l’Agenda 2030. Lancé par le PNUD en 2019, ce vaste réseau comprend aujourd’hui 91 laboratoires implantés dans près de 116 pays à travers le monde, et destinés à accélérer considérablement notre capacité à tester l'efficacité des solutions reliées au développement et à créer des effets domino. Ni acteur ni incubateur, les Accelerator Lab, aux côtés des gouvernements bénéficiaires des interventions du PNUD et d’une large variété de parties prenantes, initient un dialogue multi-acteurs (acteurs étatiques, locaux, secteurs privé…), dans une démarche d’intelligence collective, pour scanner l’horizon du développement, coconstruire, expérimenter et accélérer des solutions innovantes à nos défis les plus complexes. Le réseau des Accelerator Lab s’appuie sur les écosystèmes d’innovations pour valoriser les innovations locales, les cartographier, les expérimenter et les mettre à l’échelle pour apporter réponses rapides aux défis du développement. Au Sénégal, le contexte national appelle à une attention particulière sur deux défis majeurs : la gestion des inondations et la transformation du secteur informel. Dès son opérationnalisation, l’Accelerator Lab Sénégal s’est saisi de ces questions et travaille de concert avec les Unités du Bureau Pays pour apporter une perspective nouvelle et accompagner l’Etat du Sénégal dans la mise en œuvre de solutions innovantes à ses enjeux de développement et de protection sociale et environnementale, Dès son opérationnalisation, l’Accelerator Lab Sénégal s’est saisi de ces questions et travaille de concert avec les Unités du Bureau Pays pour apporter une perspective nouvelle et accompagner l’Etat du Sénégal dans la mise en œuvre de solutions innovantes à ces enjeux de développement et de protection sociale et environnementale, grâce aux trois fonctions d’exploration, de cartographie, et d’expérimentation :

  • Le responsables de l’exploration, qui recherche en permanence des solutions émergentes, passant inaperçues et non intuitives, mais également d’explorer de nouvelles sources de données sur les questions de développement
  • Le responsable de la cartographie des solutions, qui répertorie des solutions locales qui ont émergé non seulement des hackathons de la capitale, mais aussi de l’ingéniosité des gens dans les régions reculées du pays.
  • Le responsables de l’expérimentation, chargé d’élaborer et de faire mûrir des portefeuilles de tests pour déterminer rapidement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans la gestion de questions sociales et environnementales complexes et en évolution rapide. 

Mr Kebir Alaoui, Représentant Résident Adjoint Programme du PNUD Sénégal, a rappelé les objectifs de création du réseau des Accelerator Lab et souligné, face à de nouveaux défis complexes et interreliés notamment avec la pandémie COVID-19, l’urgence de renforcer et de systématiser le recours aux innovations dans les politiques publiques pour agir sur un espace socioéconomique plus que jamais polarisé, en perpétuelle et rapide mutation. Il a précisé que la forte exigence de bâtir un futur plus inclusif nécessite un changement radical de paradigme pour résoudre durablement les problèmes structurels de développement. Pour ce faire, l’innovation constitue un levier incontournable pour promouvoir de nouvelles approches, à même de changer le quotidien des couches les plus vulnérables et d’améliorer notre empreinte sur l’environnement et les écosystèmes fragiles. Il  a dressé des chaleureux remerciements à la Coopération Allemande et au Fond Qatari pour le Développement pour leurs contributions décisives à l’initiative des Accelerator Lab et invité toutes les parties prenantes à s’approprier les travaux du Accelerator Lab Sénégal afin de renforcer ensemble l’écosystème d’innovation au service des politiques publiques pour, tous ensemble, contribuer, à l’émergence de solutions nouvelles et ainsi bâtir un futur plus résilient pour le bien de nos populations et de notre environnement, dans le cadre de la mise en œuvre du PSE et l’Agenda 2030 et des objectifs de développement durable au Sénégal.

Mr Alioune Ndiaye, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, représentant le Ministre, a rappelé le fort engagement du Sénégal dans l’Agenda 2030 à travers le PAP et le PAP2A (Plan d’Action Prioritaire Ajusté et Accéléré 2023) qui couvre ensemble des secteurs prioritaires, notamment la souveraineté de l’économie au service du bien-être des populations. Saluant la démarche des Accelerator Lab et le choix des thématiques pour le Sénégal, au cœur des objectifs du PSE, il a rappelé que l’objectif stratégique 4 de l’axe 2 PSE met un accent particulier sur le renforcement des stratégie de lutte contre les inondations et l’amélioration des systèmes d’assainissement, et la prévention des risques et catastrophes. Il a également cité la mise en place d’un Ministère dédié au secteur informel qui représente un poids très important dans l’économie, mais qui une fois formalisé graduellement avec des réformes majeures et des mesures incitatives, devrait permettre un élargissement de la base de l’économie formelle et un développement accru du secteur privé. Soulignant la nécessité de développer de nouvelles approches consensuelles pour l’atteinte des ODD, il a présenté le projet Accelerator Lab comme un instrument novateur qui marquera une rupture dans la planification des interventions publiques et la conception et le suivi de projets de développement, et a invité toutes les parties prenantes à œuvrer en synergie pour le succès de l’initiative.

Prévention et gestion des inondations récurrentes affectant périodiquement les zones urbaines et péri urbaines et menaçant de précariser davantage des populations déjà très affectées par les effets néfastes de la pandémie de COVID 19
L’objectif est d’accompagner tous les projets et initiatives déjà engagés dans le cadre de la gestion des inondations qui touchent chaque année la population, les communautés, les collectivités, l’économie. Comment l’intelligence artificielle d’une part et les données massives d’autre part pourraient contribuer à prévenir et à gérer les risques d’inondation très complexes ? L’Accelerator Lab Sénégal a initié une démarche innovante articulée autour du triptyque visant à appuyer les parties prenantes pour :

  • La mise en place d’un cadre harmonisé de prévention et de gestion du risque d’inondation, impliquant tous les acteurs, avec un cadre d’intervention étudié pour en rationaliser l’impact et appuyer à la mise en œuvre d’une gouvernance concertée et rationnalisée ;
  • La recherche de solutions innovantes à la base pour une gestion durable des inondations : appuyer le dispositif de prévention déjà en place en mobilisant de nouvelles données pour améliorer nos capacités d’alerte précoces et de façon générale, notre connaissance du phénomène en question, la cartographie de toutes les plate formes et technologies utilisées pour aider à améliorer et harmoniser ;
  • L’approfondissement des connaissances sur les impacts socio-économiques des inondations : impliquer les savoirs locaux et les solutions développées par les communautés, étudier les stratégies de relèvement des populations pour les mettre en lumière et passer à l’échelle ce qui peut être bénéfique à l’ensemble de communautés affectées. Les résultats de l’enquête récemment finalisée sur l’impact socio-économique des inondations sur les ménages permettront également de renforcer ces connaissances.

Transformation du secteur informel pour une meilleure efficacité économique, plus inclusive et protectrice, et plus respectueuse des exigences environnementales
A la suite d’une session de réflexion et d’intelligence collective autour d’un crowdsourcing (novembre 2020), 3 trois thématiques centrales avaient été identifiées pour appuyer les petites et moyennes entreprises vulnérables aux effets de la pandémie liée à la COVID 19 :

  • L’amélioration de l’accès aux mécanismes de financements innovants ;
  • La structuration et revue des business modèles ;
  • L’amélioration de l’accès aux outils digitaux pour une meilleure compétitivité.

Les deux défis identifiés étant déterminants pour le développement, l’Accelerator Lab du Sénégal adoptera une démarche de collaboration ouverte à toute forme de partenariat, et prenant en compte les enjeux et la diversité des compétences et expertises existantes. Les solutions développées ailleurs seront également analysées et capitalisées dans le cadre de partenariat sud-sud, le principe de base du Accelerator Lab étant le travail en réseau. 

Pour plus d’information :

 

Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global