Dakar, 24 septembre 2021 – Le « Programme d’appui à l’intensification des efforts pour l’agriculture et l’utilisation des terres par la mise en œuvre des Contributions déterminées nationales (CDN) et du Plan national d’Adaptation (PNA) du Sénégal », ‘Programme SCALA’, a été lancé officiellement par les représentants du Ministère de l'Agriculture et de l’Équipement Rural, du Ministère de l’Environnement et du Développement durable, du PNUD et de la FAO. Les Directions ministérielles, les collectivités territoriales, la société civile et le secteur privé, entre autres ont pris part à la rencontre.  Financé par le Ministère allemand de l'Environnement, de la Conservation de la Nature et de la Sécurité nucléaire, le programme SCALA concerne globalement 12 pays répartis en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Lors du lancement, les différents acteurs ont remercié le PNUD et la FAO et salué le partenariat entre ces derniers et le Gouvernement du Sénégal, qui donne à travers le programme SCALA l’opportunité de renforcer les acquis, de créer des synergies mais également de capitaliser les bonnes pratiques pouvant être mises à l’échelles dans d’autres zones, voire d’autres pays, eu égard à la dimension régionale du programme.

Mr Boubacar Dramé, Conseiller Technique, représentant le Ministère de l'Agriculture et de l’Équipement Rural, a rappelé que la CDN du Sénégal met particulièrement l’accent sur l'Agriculture, l'Elevage et la Pêche, trois secteurs très dépendants des ressources naturelles, de l’utilisation des terres (sols, eaux, biodiversité,) et très fortement menacés par le changement climatique.

Mme Madeleine Sarr, Chef de division Changement climatique, représentant le Ministère de l’Environnement et du Développement durable, a rappelé que la CDN du Sénégal, soumise en décembre 2020, traduit l’engagement inconditionnel du pays à réduire de 7% ses émissions nationales à l’horizon 2030, et vise l’amélioration durable de la résilience des écosystèmes et des populations aux divers impacts du changement et de la variabilité climatiques.

Mr Makhfouss Sarr, Coordonnateur Programme Pays de la FAO au Sénégal, s’exprimant au nom des deux agences, a rappelé que le Programme SCALA est mis en œuvre au Sénégal grâce à un effort conjoint de la FAO et du PNUD, en s'appuyant sur les enseignements tirés du programme "Intégrer l'agriculture dans les plans nationaux d'adaptation" (NAP-Ag).

Le lancement était précédé d’une journée de travaux entre les différentes parties prenantes, qui a permis de finaliser et de valider la matrice des priorités d’actions climatiques transformatrices, la théorie du changement et le plan de travail (PTA) du programme SCALA au Sénégal. Le Programme SCALA travaillera directement avec les principales parties prenantes gouvernementales pour la mise en œuvre de ses activités, à savoir les Ministères en charge de l'Agriculture, de l'Environnement, des Finances et de la Planification, ainsi que les organismes de coordination du changement climatique (COMNAC), tout en assurant la liaison avec d'autres institutions en charge des secteurs et sous-secteurs connexes. Le Programme abordera plusieurs problématiques transversales et mettra un accent particulier sur la collaboration entre les secteurs public et privé pour faciliter la mise en œuvre.

Pour plus d’information :

Icon of SDG 01 Icon of SDG 02 Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global