Slide
Slide
Slide
Slide

Dakar, 26 février 2021 Dans le cadre de l’appui apporté à la mise en œuvre du projet Smart Territoires, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a mis à la disposition de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) un lot d’équipements d’une valeur totale de 130 000 USD (70.355.000 FCFA) destinés aux Espaces « Sénégal Services » (ESS), et composés des matériels suivants : 18 tablettes tactiles Pro murales, 24 tablettes tactiles, 36 tablettes FMS Pro (gestion des avis clients), 36 licences FMS, 1 plateforme serveur, 6 bornes tactiles Pro, 6 installations de FMS, 6 installations de bornes pro, 12 GPS de poche et 8 imprimantes laser couleur pour faciliter le travail des équipes de gestion.

Lors de la remise symbolique de ces équipements, dans son allocution, Mr Kebir Alaoui, Représentant Résident Adjoint Programme du PNUD, a félicité l’ADIE pour les efforts réalisés avec succès dans le cadre de la mise en œuvre du Programme « Smart Sénégal », notamment le projet « Smart territoires » qui vise, d’une part, à mettre en place des espaces et des outils, au niveau des territoires, afin d’améliorer l’accès au service public et, d’autre part, impulser le développement territorial, par l’utilisation du numérique. Il s’est également félicité de la fructueuse collaboration avec l’ADIE qui s’inscrit dans le cadre du partenariat fécond entre le PNUD et le Ministère de l’Economie Numérique qui a démarré, depuis juin 2019. Partenariat qui a permis, à ce jour, de réaliser un certain nombres de réalisations importantes, notamment : i) la réactualisation de la stratégie numérique SN 2025 ; ii) la réalisation d’une étude de faisabilité pour le modèle de gouvernance des maisons numériques du citoyen (appelées désormais, Espaces Senegal Services) ; iii) la réalisation d’une enquête de satisfaction des usagers du service public qui a pu montrer les défis à relever dans l’offre de services publics, mais aussi les secteurs prioritaires pour lesquels il faut apporter une réponse qui cible les populations, notamment, les plus vulnérables (déclaration de naissance, extrait de naissance, CNI, casier judiciaire, etc.).

Mr Alaoui a rappelé l’importance de l’appui technique et financier du PNUD qui se poursuivra, avec l’ADIE, dans le cadre de la territorialisation des ODD, par la dématérialisation de procédures administratives, un accompagnement aux équipes de gestion des ESS pour améliorer l’accueil des usagers et la performance des administrations, selon le référentiel Marianne. L’appui complémentaire du PNUD qui portera sur le renforcement des capacités des équipes de gestion des ESS est ainsi estimé à 50 millions FCFA, soit une subvention totale de plus de 300.000 USD (145, 000, 000 FCFA) accordée à l’opérationnalisation des ESS. Il a également, encouragé l’ADIE à soutenir la mise en œuvre d’ESS, au niveau communal où les collectivités territoriales sont encore plus proches des populations. Une telle approche permettrait de renforcer la vision des élus locaux en matière de territorialisation des politiques publiques par la modernisation des services communaux, mais aussi, par la promotion de l’entreprenariat des jeunes et des femmes, par le digital, etc. Il a enfin encouragé l’ADIE à renforcer le partenariat avec le PNUD qui est un partenaire technique et financier autour des résultats obtenus conjointement dans le cadre de l’opérationnalisation des ESS et a renouveler l’engagement du PNUD à accompagner le Gouvernement à faire du numérique, un levier de développement pour un Sénégal numériquement Emergent.

Mr Cheikh Bakhoum, Directeur de l’ADIE, s’est félicité des résultats très encourageants obtenus, depuis la signature, en janvier 2020, d’une convention entre le Ministère de l’Économie Numérique et des Télécommunications (MENT) et le PNUD. Saluant le soutien constant du PNUD depuis le début du processus de mise en place des ESS, notamment dans l’élaboration de l’étude de faisabilité et ensuite avec cet appui en équipement pour les six ESS, il a rappelé les résultats satisfaisants de cette collaboration, notamment la réalisation de l’enquête de satisfaction des usagers sur l’offre de services publics ; l’élaboration du modèle de gouvernance ; l’élaboration d’un manuel de procédures ; l’élaboration d’un modèle économique permettant la viabilité financière des ESS.

Il a, également, précisé que toujours grâce à l’appui du PNUD, un cabinet est en cours de recrutement pour accompagner la mise en service des ESS selon les normes et standards internationaux à l’instar du référentiel « Marianne » pour améliorer la qualité des services aux usagers.

Le dispositif prévu pour l’utilisation du matériel dans les ESS permettra, selon lui, d’améliorer considérablement le niveau de satisfaction des usagers du service public grâce à la collecte les données sur la satisfaction des usagers pour un traitement fiable et économique de l’information. Il permettra également de doter les six (6) ESS pilotes d’un système de collecte, d’analyse et de traitement de données géographiques fiables et à jour. L’objectif est d’accompagner les six départements concernés par les ESS dans la mise en place d’un système d’information géographique pour la gestion de la voirie, du foncier, du patrimoine marchand, entres autres.

Conçu dans le cadre du Plan Sénégal Emergent, le Projet Smart Territoires, volet important du Projet Smart Sénégal, consiste à fournir des services centrés sur l’usager (citoyen, administrations et entreprises) par la construction et l’aménagement de locaux dédiés appelés Espaces « Sénégal Services » dans tous les 45 départements du pays. Les ESS abriteront des espaces de travail partagés destinés à la prise en charge des préoccupations quotidiennes des usagers (disponibilité d’interfaces décentralisées d’accès à l’information, déploiement de services numériques innovants).  L’objectif est d’améliorer l’accès aux services publics et d’impulser le développement territorial par l’utilisation du numérique, de venir à bout du désenclavement numérique des territoires et de désengorger les services administratifs en accompagnant l’usager dans ses différentes démarches administratives. En plus des ESS, le projet Smart Territoires prendra en charge le développement d’applications associées à des secteurs économiques prioritaires du PSE, notamment le Tourisme, l’agriculture, le transport, le cadastre. 

Pour plus d'information

  • Contact PNUD Sénégal : Mme Seynabou Diaw Ba - Team Leader Gouvernance - seynabou.diaw.ba@undp.org
  • Projet Smart Territoires

 

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global