Slide
Slide
Slide

Dans le but de renforcer la promotion de l’entrepreneuriat digital au niveau de la cible « jeune », la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont développé un partenariat stratégique pour appuyer le développement économique local à partir de l’exploitation des potentialités économiques des communes de Bargny (Région de Dakar), Mont-Rolland et Sandiara (Région de Thiès) via le numérique. Ce programme ambitionne de renforcer les capacités techniques, managériales et financières des jeunes entrepreneurs et de leur donner des opportunités de création, de consolidation et croissance de leurs projets. Le lancement de la composante numérique du projet, tenu le 10 novembre 2021 à Dakar, a été marqué par plusieurs temps forts, notamment la présentation du projet, les interventions des acteurs clés et des partenaires, et la signature de la lettre d’Agrément entre la DER/FJ et le PNUD.

La présentation du projet a permis de partager avec les participants les informations essentielles sur les objectifs, les différentes étapes de la mise en œuvre et les statistiques de l’appel à candidature. Ainsi, 58% des candidats ont déjà démarré leur activité avant l’arrivée du projet, et 35% des candidats sont des femmes. La restitution de l’étude diagnostic dans les trois communes permet de noter de réelles potentialités de développement et opportunités économiques, insuffisamment exploitées. La stratégie d’intervention consiste à assurer une bonne information des populations et la formation des entrepreneurs à l’utilisation des outils digitaux. 120 jeunes bénéficiaires recevront un package de formation et d’incubation et 60 d’entre eux dont les projets sont les plus prometteurs recevront un financement de près de 450.000 USD.

M. Abou Ahmad Seck, Maire de la commune de Bargny, s’exprimant au nom des Maires des 3 communes concernées par le projet, a rappelé que l’Acte III de la Décentralisation vise à transformer les territoires en espaces de développement viables. Pour répondre aux attentes de la jeunesse de la population, il recommande de réaliser le développement économique à partir du potentiel insuffisamment exploité des communes, et l’accès aux dispositifs de de financement et leur suivi avec une bonne implication des autorités locales. Saluant la démarche basée sur le potentiel économique et sur le digital, il a appelé à la conjugaison des différentes initiatives des 3 communes et à leur intégration pour passer le cap du numérique. Il a encouragé les jeunes entrepreneurs présents dans l’assistance et s’est engagé à les accompagner dans ce processus.

M. Pascal Karorero, Représentant Résident a.i du PNUD, a rappelé les enjeux de la Stratégie numérique SN2025, que le PNUD appuie. Il a précisé que le rôle des acteurs dans la réussite du projet est déterminant, et a salué les efforts déjà déployés par les autorités municipales et les populations sous l’encadrement de la DER/FJ en ce qui concerne cette composante. En effet, l’engagement de ces derniers s’est traduit à travers le portage du projet au niveau local par les maires et la contribution de la DER/FJ d’un montant de 175 millions de FCFA et 220 millions FCFA du PNUD, soit un total de 295 millions de FCFA. Il a lancé un appel aux bénéficiaires pour la réussite de cette initiative pilote qui pourra ainsi ouvrir des opportunités de passage à l’échelle dans toutes les communes du Sénégal.

M. Papa Amadou Sarr, Ministre, Délégué général de la DER/FJ, a félicité les équipes du PNUD et de la DER-FJ pour ce partenariat qui entre parfaitement dans la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation et la territorialisation des politiques publiques. Il a rappelé que la vision de la stratégie SN 2025 est l’accès du numérique à tous, d’où l’intérêt de ce programme de transformation digitale dans les communes. Il a cité plusieurs initiatives lancées au Sénégal sur le digital, notamment le fond de développement numérique, qui ambitionne de faire du numérique le levier de la transformation digitale, une véritable niche d’opportunités pour les jeunes du pays. Il a salué l’approche inclusive et participative adoptée dans la mise en œuvre du programme, et a appelé tous les acteurs à s’impliquer et à s’approprier le programme dont la réussite sera essentielle au renforcement du volet digital de l’entreprenariat numérique.

La signature de la Lettre d’Agrément entre la DER/FJ et le PNUD par M. Papa Amadou Sarr et M. Pascal Karorero a marqué la fin de la cérémonie de lancement.

Pour plus d’information :

Icon of SDG 05 Icon of SDG 08

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global