Slide
Forêt classé de Mbao, périmètre maraîcher - Semis de salade
Slide
Slide
Slide

Forêt classée de Mbao, 16 décembre 2020 Une visite à la forêt de Mbao a permis au Ministère de l’Environnement et du développement durable, la Direction des Eaux et Forêts Chasse et Conservation des Sols, et au PNUD, de découvrir les installations de production de miel et de transformation d’anacarde, de noter les progrès réalisés dans l’arboretum, de remettre des semences et des maques aux différents groupements de Femmes de la Forêt, et d’appuyer les Femmes du GIE Kamb dans les activités de  semis dans le périmètre maraîcher. Plusieurs Volontaires du Système des Nations Unies ont pris part à la visite.

Le plan d’action de l’aménagement de la forêt classée de Mbao a initié d’importantes réalisations dans le but de permettre un bon aménagement au niveau de la forêt classée de Mbao mais également de renforcer la résilience des femmes exploitant les parcelles maraichères périphériques face aux effets du changement climatique. Le Sénégal à l’image de nombreux pays sahéliens fait face à de nombreux défis environnementaux. Parmi ces défis, la sauvegarde des aires protégées occupe une place très importante dans la politique de protection et de préservation de l’environnement. La forêt classée de Mbao, d’une superficie de 722 hectares, regorge une diversité biologique importante et remplit des fonctions écologiques, économiques et scientifiques bénéfiques aux populations. Elle est considérée comme l’un des poumons verts les plus importants de la capitale et joue un rôle d’éponge prépondérante dans la lutte contre les inondations. Pour apporter une réponse aux différentes menaces et aux impacts des projets de l’Autoroute à péage et du Train Express Régional, un plan d’aménagement de la forêt classée de Mbao a été élaboré.

Le PNUD dans le cadre de son appui pour la mise en œuvre du plan d’aménagement de la Forêt classée de Mbao a initié d’importantes réalisations dans le but de permettre un bon aménagement au niveau de la forêt classée de Mbao mais également de renforcer la résilience des femmes exploitant les parcelles maraichères périphériques. Cet appui du PNUD entre également dans la réponse apportée aux femmes pour assurer le relèvement après les impacts négatifs de la COVID 19 sur leurs activités économiques.

La Forêt classée de Mbao, espace de conservation de la biodiversité forestière et source de revenus pour les populations

La visite a commencé par les installations de la miellerie et de l’unité de production d’anacarde, puis par l’arboretum, dont l’aménagement avec l’appui du PNUD a permis la conservation de 1105 espèces végétales (1021 originaires de la flore du Sénégal et de 84 espèces exotiques), ainsi que la construction d’un forage de 35 m de profondeur et la pose d’une pompe solaire ; la construction de 7 bassins pour faciliter l’arrosage des espèces plantées ; l’aménagement d’une piste piétonne sur 1 km ; la réhabilitation de 400 m de clôture ; l’acquisition de 350 plants en raison de 50 plants pour chaque zone éco géographique de l’arboretum ; l’acquisition de 10 lampadaires solaires pour assurer l’éclairage.

L’aire de repos de l’arboretum a servi de cadre à la remise de semences par le Ministère et le PNUD aux différents groupements de Femmes œuvrant dans les activités maraîchères au sein de la Forêt.

La visite s’est poursuivie par des activités de semis de salade et autres plantes, auxquels ont pris part les Volontaires des Nations Unies et la délégation du PNUD.

Pour plus d’information :

PNUD Sénégal, Mme Ndeye Fatou Diaw Guène, Team Leader Environnement et Changements climatiques
ndeye.fatou.diaw.guene@undp.org

Icon of SDG 01 Icon of SDG 08

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global