Les 5 et 6 septembre 2019 à Dakar, dans le cadre du projet « Accélérer la ratification et la domestication des traités de l'Union africaine au Sénégal » l’atelier de sensibilisation et de formation sur les traités relatifs aux droits de l'Homme a réuni 30 experts du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur (MAESE)(Direction des Affaires juridiques et consulaires), du Ministère de la Justice (Département des Droits de l'Homme) ainsi que d'autres acteurs tels que les organisations de la Société civile, les organisations internationales des Droits de l'Homme (RADDHO, Amnesty International), le Comité sénégalais des droits de l'Homme, le HCDH et le PNUD Sénégal.

L’objectif principal était de sensibiliser les participants aux six traités de l'Union Africaine, à partager les meilleures pratiques et recommandations sur la domestication des traités relatifs aux droits de l'homme, et à définir le rôle du Gouvernement, de la Société civile et des ONG dans ce processus.

Après avoir identifié les dispositions contraires ainsi que les défis, les experts, ont proposé plusieurs lignes d'action stratégiques afin d'améliorer la situation au niveau national :Développer des activités de sensibilisation au niveau national avec les acteurs clés qui doivent être impliqués dans le processus: autorités religieuses; médias; institutions et parlementaires, les populations (les États doivent mettre en place un contrôle citoyen sur les lois publiques) ;

  • Mener des activités de formation continue et de renforcement des capacités.
  • Mener un plaidoyer pour l'harmonisation entre les textes nationaux et internationaux ;
  • Effectuer le suivi et l'évaluation avec la mise en place d'un mécanisme de suivi par la société civile pour vérifier l'applicabilité des traités ;
  • Sensibiliser les parlementaires à leur responsabilité concernant la ratification des traités et les propositions législatives visant à harmoniser la législation nationale ;
  • Publier et diffuser des textes juridiques ;
  • Renforcer les capacités des responsables de l'application des lois ;
  • Renforcer la synergie des actions entre les juges et le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de la Diaspora, notamment en ce qui concerne l'interprétation des traités internationaux.

Le projet a réuni tous les acteurs clés, qui ont identifié des dispositions contraires entre les textes juridiques nationaux et les traités relatifs aux droits de l'homme. Cette activité a permis d'échanger avec la Direction des Affaires Juridiques et Consulaires du MAESE ainsi que le Ministère de la Justice afin d'établir un partenariat durable pour la mise en place d'une stratégie de mise en œuvre effective du projet au niveau national.

VIDEO
Pourquoi la ratification des traités de l’Union Africaine est-elle si importante pour construire une Afrique basée sur des valeurs communes ? Découvrez le processus d’élaboration des traités au sein de l’UA à travers cette vidéo qui  rappelle l’importance de la ratification des traités de l’UA par les Etats membres et leur nécessité pour le développement socio-économique du continent africain, en lien avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et l'Agenda 2030.

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global