Les travaux de l’atelier virtuel de lancement des Rapports national (RNDH) et mondial (RMDH) sur le développement humain ont pris fin ce 28 mai 2021. Durant deux jours, d’éminents experts et personnalités ont tenu de riches et profondes discussions et analyses autour des thématiques traitées dans les deux rapports.

Lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier, Mr Alioune Diagne, représentant Monsieur Amadou Hott, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Mr Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Sénégal et Mme Amata Sangho Diabaté, Représentant Résident du Programme des Nations Unies (PNUD) au Sénégal, ont tous rappelé que le développement humain durable est au cœur des priorités du Gouvernement du Sénégal.

Durant deux jours, experts et acteurs d’horizons divers (administration, universitaires, société civile, agences des Nations Unies, …)  ont discuté des différentes thématiques centrales traitées respectivement dans les deux rapports, et ont eu l’occasion de s’approprier le nouvel indice expérimental du PNUD, d’analyser l’évolution du développement humain au Sénégal et d’identifier les contraintes majeures qui entravent l’IDH du Sénégal, mais aussi les pistes de solution pour faire sortir le Sénégal de la catégorie des pays à développement humain faible. Les conclusions et recommandations de l’atelier seront largement exploitées dans le cadre de la vulgarisation des deux rapports RNDH et RMDH et comme une contribution majeure à la libération du potentiel de croissance et de développement humain devant résulter de la transformation structurelle, de la transformation numérique et de la promotion des femmes sénégalaises.

Rapport national sur le développement humain (RNDH 2019) - Elaboré par le Gouvernement, en collaboration avec le PNUD, le RNDH 2019 analyse les tendances en matière de développement humain et examine en profondeur les liens entre la transformation structurelle, la transformation numérique, la promotion de l’équité et l’égalité de genre et le développement humain au Sénégal. En combinant ces trois thématiques, le RNDH 2019 a cherché à recentrer les priorités de l’Etat, notamment en matière de politiques publiques sur ces domaines qui sont aujourd’hui au cœur de la problématique du bien-être.

Rapport mondial sur le développement humain (RMDH 2020) - La prochaine frontière : le Développement humain et l’Anthropocène. Ce 30e rapport présente le nouvel indice expérimental du progrès humain proposé par le PNUD, et qui tient compte des émissions de dioxyde de carbone et de l'empreinte matérielle des pays. Le RMDH 2020 soutient qu’au moment où les peuples et la planète entrent dans une toute nouvelle ère géologique dénommée « l'Anthropocène », il est temps pour tous les pays de repenser leur chemin vers le progrès en tenant pleinement compte des pressions dangereuses qu’exercent les êtres humains sur la planète.

Icon of SDG 01 Icon of SDG 10

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global