Forêt classée de Mbao, Femmes du GIE de Kamb exploitant un périmètre maraîcher aménagé sur un ancien dépotoir d'ordures

 

Message de Mme Amata Diabaté, Représentante Résidente du PNUD au Sénégal à l'occasion de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement (5 juin 2020)
Thème 2020 : « Le Temps de la Nature »

 

"Chers collègues et Partenaires

Le 5 juin de chaque année, la Communauté internationale célèbre la Journée mondiale de l’Environnement. Le thème de cette année, « le Temps de la Nature », appelle à une action urgente et mondiale pour la préservation de ce patrimoine commun. Nos objectifs de croissance économique et sociale ne sont pas souvent compatibles avec les exigences de conservation de nos écosystèmes fragiles.

Or, nous savons que la santé des personnes et la santé de la planète sont intimement liées. En fait, 74 % des maladies infectieuses émergentes sont des zoonoses, c’est-à-dire des virus provenant des animaux domestiques ou sauvages. La crise liée à la pandémie COVID-19 nous rappelle nos responsabilités dans ce dérèglement de la santé planétaire.

C’est pour cette raison que le PNUD s’est engagé auprès du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable à faire de ce défi une opportunité de développement, à travers l’appui au plan d’aménagement de la Forêt classée de Mbao.

Nous avons initié un programme ambitieux de gestion des écosystèmes forestiers qui vise à augmenter le taux d’aménagement des forêts, ainsi que le renforcement de l’écosystème des Niayes et du Delta du Saloum.

En phase d’initiation de ce programme, nous avons entrepris le renforcement de l’aménagement de l’arboretum et l’appui aux activités des femmes productrices installées dans les parcelles de la forêt classée.

Pour l’arboretum, dont l’aménagement a permis la conservation de 1105 espèces végétales composées de 1021 espèces originaires de la flore du Sénégal et de 84 espèces exotiques, nous avons fait de nombreuses réalisations, dont, pour n’en citer que quelques-unes :

  • La construction d’un forage de 35 m de profondeur et la pose d’une pompe solaire ;
  • La construction de 7 bassins pour faciliter l’arrosage des espèces plantées ;
  • L’aménagement d’une piste piétonne sur 1 km ;
  • La réhabilitation de 400 m de clôture ;
  • L’acquisition de 350 plants en raison de 50 plants pour chaque zone éco géographique de l’arboretum ;
  • L’acquisition de 10 lampadaires solaires pour assurer l’éclairage.

Pour les femmes maraichères nous avons amélioré le système d’adduction d’eau ; l’aménagement de fosse compostière et d’un espace de repos.

Notre réel espoir est que La Forêt classée de Mbao soit un espace de conservation de la biodiversité forestière, tout en contribuant au développement socio-économique, à la recherche scientifique, à l’éducation et à la sensibilisation sur les questions liées à l’environnement".

 

Icon of SDG 13 Icon of SDG 15

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global