Le Ministre du Commerce et des PME, Mme Aminata Assome Diatta et le Représentant Résident du PNUD, Mme Amata Diabaté
De gauche à droite : Mr Oumar Bâ, Maire de Ndiop ; Mme Aïssatou Ndiaye, Maire de Ndiaffate ; Mme Amata Diabaté, Représentant Résident du PNUD ; Mme Aminata Assome Diatta, Ministre du Commerce et des PME ; Mr Idrissa Diabira, Directeur de l'ADEPME.

Diamniadio, 11 juin 2020. Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises, et le PNUD, la FAO, l’ONUDI, l’UNCDF, le FNUAP et ONUFEMMES ont procédé à la signature officielle du Projet « Plateforme COVID 19 pour l’appui au secteur productif des groupes vulnérables », en présence des représentants des Maires des 5 communes pilotes (Bargny, Sandiara, Ndiaffate, Mont-Rolland, Ndiob) et du Directeur de l'ADEPME.

Ce projet novateur conjoint soutient le Plan national de réponse à la COVID 19 à travers la décentralisation et le développement local tout en renforçant la résilience des communautés vulnérables dans les municipalités ciblées par les agences des Nations Unies participantes. Mis en œuvre par l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME*), le projet vise à :

  •  Contribuer à la résilience des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) vulnérables, des coopératives, des entreprises familiales et des activités génératrices de revenus (AGR) des jeunes et des femmes en renforçant et / ou convertissant leurs unités de production en matériels et produits utilisés pour la prévention COVID19, tout en encourageant les innovations dans ce domaine ;
  •  Soutenir la prévention du COVID19 en veillant à ce que les personnes les plus vulnérables aient accès aux produits de protection, notamment les masques, les détergents et les produits de première nécessité, ainsi qu'à des informations adéquates sur les mesures de protection.

Le Représentant Résident du PNUD s’est félicité du partenariat initié entre les agences du Système des Nations Unies, le Ministère du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises, et les 5 communes championnes pilotes dans le cadre ce projet qui permettra de renforcer les interventions du PNUD, de la FAO, de l’ONUDI, l’UNCDF, du FNUAP et de l’ONUFEMMES en direction des groupes vulnérables. Elle a rappelé contexte difficile de crise COVID-19, situation préoccupante qui mobilise de plus en plus, les collectivités territoriales très proches des populations, notamment les plus vulnérables, d’où la stratégie de réponse territoriale dans le cadre de la décentralisation et de la territorialisation des politiques publiques. Les Collectivités Territoriales ont élaboré des plans de riposte au niveau local intégrant la dimension économique et es secteurs productifs des groupes vulnérables, notamment des femmes et des jeunes. Elle a plaidé pour un engagement de tous les acteurs impliqués pour réussir cette phase d’amorçage grâce à une mise en œuvre efficace et efficiente et engendrer un passage à l’échelle nationale à travers un programme d’envergure et réaffirmé l’engagement et l’appui des agences à accompagner les collectivités territoriales, non seulement dans la réponse au COVID 19, mais surtout dans la relance des économies locales, pour une décentralisation effective des politiques publiques, afin de soutenir l’Agenda 2030. En effet, 97% des PME au Sénégal relèvent de l’informel et ont enregistré une baisse des activités de 70% depuis le début de la pandémie.

Le Ministre du Commerce et des PME a exprimé ses vifs remerciements aux agences des Nations Unies participantes au projet qui selon elle apporte, dans la continuité du Plan de Riposte National, un soutien de haute portée symbolique et technique pour accompagner le Gouvernement dans sa politique de riposte et de relance économique et social et permettra de contribuer aux efforts engagés afin de ne pas aggraver le niveau de pauvreté des populations déjà défavorisées.

Concept de « Communes de convergences »

Le concept « Communes de convergences » renvoie à « un ensemble d’acteurs, partageant des objectifs et des intérêts communs ou convergents, intervenant de manière concertée dans une commune, en vue d’accroître l’impact de leurs actions sur le bien-être économique et social des populations, de renforcer la résilience et la cohésion sociale des communautés, par rapport à une situation où ils mèneraient leurs activités isolément ». Les « communes de convergence » s’organisent suivant une approche territoriale, qui est multi-acteurs et multisectorielle, promouvant la coopération et la synergie des acteurs.

Dans le cadre de l’appui au secteur productif des groupes vulnérables, les agences des Nations Unies comptent apporter un soutien significatif à l’atteinte des objectifs spécifiques et des résultats de sorte à avoir un impact significatif et durable sur la population ciblée. Elles s’appuieront sur leurs ressources, leurs compétences, leurs avantages comparatifs, leurs complémentarités mutuelles et les partenariats qu’elles pourront développer pour renforcer la résilience des groupes ciblés.

*L’Agence de Développement et d’Encadrement des PME (ADEPME) est une agence d’éxécution des projets/programmes de l’Etat ou de ses partenaires d’assistance, de suivi et d’encadrement des MPME. Elle intervient tout au long des stades vie de l’entreprise. En 2019, dans le cadre d’une étude comparative du Centre de Commerce International (CCI/ITC), elle a été classée 1ère Organisation de Promotion du Commerce et de l’Investissement (OPCI) dans l’espace CEDEAO, 3e en Afrique et 18ème sur 64 dans le monde.  

Icon of SDG 01 Icon of SDG 03 Icon of SDG 08 Icon of SDG 10

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Sénégal 
Aller à PNUD Global